aujourd’hui ce qui reste immobile

December 31, 2012 § Leave a comment

Je me demande bien quoi, même une petite expédition ‘finalisation des courses cadeau’ se prolonge à l’improviste en ciné plus restau; course ensuite pour finir de cuisiner, et la moitié de la soirée nous la passons à jouer à une version artisanale de Dance central (se succèdent au premier rang les would-be chorégraphes), tandis que les conversations me font voyager dans des nouveaux univers (des gardiens de prison aux Compagnons du devoir).
Le seul moment immobile est celui que je me suis accordé pour finir mon bouquin, pour que l’énigme des conspirateurs ne me poursuive pas encore en 2013!

AUJURD’HUI CE QUI RESTE IMMOBILE

December 31, 2012 § Leave a comment

aujourd’hui une phrase que j’ai dite

December 30, 2012 § Leave a comment

’21?? mais c’est pas possible…’
– bon ce n’était pas tout à fait une phrase, et c’était grommelé devant mon ordinateur plutôt que dit, mais c’était ma réaction très instinctive devant ces nouvelles. Alors je sais, des massacres de soldats capturés à bien plus grande échelle ça n’a pas manqué dans l’histoire, rien à voir avec l’échelle de Babi Yar par exemple, mais il n’empêche, j’ai du mal à comprendre ce qui se passe dans la tête d’un escadron de talibans quand ils abattent froidement l’un après l’autre non pas deux ou trois soldats ennemis mais deux dizaines…

AUJOURD’HUI UNE PHRASE QUE J’AI DITE

December 30, 2012 § Leave a comment

aujourd’hui on ne vous la fait pas

December 29, 2012 § Leave a comment

Temple des besoins inutiles, la rue du Bailli aligne les boutiques de déco/art de vivre bobo, pleines de motifs acidulés et de babioles hors de prix. Je scanne les étalages, tâchant de trouver l’objet mignon- pas trop cher- et surtout pas trop inutile et/ou encombrant, pour les petits appartements parisiens de leurs destinataires. Ca sert vraiment à quelque chose, un nécessaire à cupcake? Ca marche vraiment, cet ‘arbre à senteur’?
…bon pour le cousin, ça aurait eu être plus simple: direction le magasin de bières artisanales et on lui pioche quelques bouteilles. Hélas, ici aussi le marketing bat son plein- est-ce que cette bouteille savamment emballée vaut vraiment mieux qu’une bête Grimbergen?

AUJOURD’HUI ON NE VOUS LA FAIT PAS

December 29, 2012 § Leave a comment

aujourd’hui bras

December 28, 2012 § Leave a comment

Plus de bébés! tous les enfants maintenant sautent dans les bras de leurs parents/oncles/tantes/grand-père mais ce n’est que pour mieux s’en dégager et courir ailleurs quelques instants plus tard, et même la petite dernière se débat dans sa chaise haute pour pouvoir recouvrir sa liberté. Après s’être demandé qui était cette grande perche qui leur parle en français (j’ai très à cœur de ne pas répéter les erreurs pédagogiques maternelles) les deux sœurs (passées par une crèche bilingue) me demandent du chocolat pour ‘père’ car ‘elle n’en a pas eu’, et le cousin encore unilingue fait de l’escrime avec moi. Voilà, c’était ma petite séance-immersion à fréquence irrégulière de cris enfantins, un peu de calme maintenant 🙂

Where Am I?

You are currently viewing the archives for December, 2012 at 366 prises.